MENU
INFORMATIONS
PARTENAIRES
artprice
 

Désiré François Laugée

Peinture : Portrait d'Henri Martin sur pied

Portrait d'Henri Martin sur pied
Portrait d'Henri Martin sur pied

Désiré François Laugée
Portrait d'Henri Martin sur pied


Technique : Huile
Support : Toile
Sujet : Portrait d'Henri Martin conservé à la préfecture de Laon
Localisation : Prefecture-de-l-Aisne
Date : 1886 -

Portrait d'Henri Martin sur pied par Désiré François Laugée

Portrait Henri Martin en pied Desire Francois Laugee peintre poete peintres et sculpteurs

Portrait d’Henri Martin en pied : Peinture de Désiré François Laugée. Huile sur toile. 1886-1888. Conservé à la Préfecture de l’Aisne à Laon. Commentaires extraits du « Glaneur ». Sous la plume de G.D. : « …dès que le Conseil Général de l’Aisne, pendant sa dernière session, eut décidé d’orner se salle de délibérations du portrait en pied de son ancien et tant regretté président, c’est à M. Désiré Laugée que, naturellement, sans discussion et d’acclamation, il a était confié le soin de faire revivre l’austère figure d’Henri MARTIN.
L’œuvre est presque terminée. Comment voulez-vous que le portrait d’Henri Martin par Désiré Laugée – ces deux amis qui vécurent côte à côte – ne soit pas un chef-d’œuvre, puisque le grand artiste y mettra tout son talent et tout son cœur. » Dans le « Glaneur » du 24 juillet 1888, Louis Albin commente : « Le peintre Désiré Laugée avait invité, hier, les amis de l’illustre et regretté Henri Martin, à venir voir, dans son atelier du boulevard LannesParis), le portrait du célèbre historien, destiné au Conseil Général de l’Aisne.
Henri Martin est représenté debout. D’une main, il presse sur son cœur un volume de son Histoire de France, cette œuvre qui fera sa gloire éternelle ; l’autre main désigne sur une carte de France, les provinces perdues en 1870, et tant pleurées par lui.
La tête vénérable, est robustement modelée et la ressemblance saisissante. Le regard clair et loyal du cher grand patriote rayonne de bonté et de fierté. Sous la longue redingote apparaît, vraie, l’anatomie du corps. M. Laugée a été visiblement félicité par la famille et les amis de celui qui fut son affectionné compatriote de l’Aisne, la « petite patrie ».
Ce portrait est sans contredit un des meilleurs que nous connaissons de l’éminent maître de Nauroy. »
Le portrait fut installé dans la salle des délibérations du Conseil Général de l’Aisne le 26 août 1888. « C’est à Monsieur François Ferdinand Malézieux que revenait de droit l’honneur de prononcer le panégyrique de son vieil ami. On peut dire que l’orateur a été pour la peinture morale du grand caractère d’Henri Martin, ce qu’un autre ami, le peintre, avait été pour le portrait matériel. »

Retrouvez cette oeuvre sur Desire Laugee.

Peintres et Sculpteurs

[Haut de la page]
 
© Peintres-et-Sculpteurs.com - Paris-Brest.com - Désiré François Laugée